fbpx

Comment vendre sa musique sans label ?

L’émergence des nouvelles technologies a profondément bouleversé l’industrie musicale ces dernières années.

Les derniers outils de création et de diffusion permettent à tous les musiciens amateurs de faire connaître leurs morceaux sans avoir à passer par l’intermédiaires des maisons de disques, autrefois indispensables.

Des nouveaux acteurs ont fait leur apparition ces dernières années, changeant complètement les habitudes de diffusion et de promotion des titres proposés par les artistes, favorisant ainsi l’émergence de talents autoproduits.

Essayons de faire le point sur les nouveautés qui ont changé le visage de la production musicale et les dernières méthodes de diffusion incontournables pour faire connaître ses morceaux.

 

Un contexte inédit qui révolutionne le secteur musical

Depuis plusieurs années, les relations entre les artistes et les labels connaissent une véritable mutation. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette rupture qui semble avoir eu lieu entre les différents acteurs de la scène musicale.

L’évolution des technologies a joué un rôle prépondérant dans ces changements, ainsi que la volonté affichée des artistes de ne plus passer par l’intermédiaire d’une maison de disques qui ponctionne une part importante des revenus générés par la vente de leurs morceaux.

Ce modèle basé sur les coûts de production inhérents à la création d’un album physique semble daté aujourd’hui avec l’importance du numérique et des supports dématérialisés.

Aujourd’hui, plusieurs centaines de milliards de titres sont écoutés chaque année à travers le monde grâce aux plateformes de streaming, et le fait de pouvoir mettre sa musique en ligne en quelques clics séduit une part toujours croissante d’artistes qui font le choix de se passer des canaux de distribution traditionnels, aujourd’hui dépassés.

De plus, grâce au perfectionnement des outils numériques accessibles à tous, il n’a jamais été aussi simple de créer un morceau. Un simple ordinateur associé à un bon logiciel audio et à un casque suffit à se lancer dans la création.

Faire une chanson est à la portée de tous les artistes en herbe, reste la problématique de la diffusion.

 

Mettre sa musique en ligne grâce aux nouveaux canaux indispensables

L’auto-promotion est devenue incontournable pour tous les artistes désireux de faire connaître leur musique au plus grand nombre. Les sites de streaming comme Deezer, Spotify, Itunes ou Tidal vous permettent de diffuser vos créations mais n’assurent pas le service de promotion nécessaire à vous faire faire sortir du lot de nouveaux talents qui tentent quotidiennement leur chance.

Figurer dans des playlists ou dans les suggestions à découvrir est un excellemment moyen de vous distinguer et de commencer à engranger des écoutes.

 

Des acteurs à ne pas négliger pour optimiser vos volumes d’écoute

Bien qu’il ne soit pas à proprement parlé spécialisé dans la diffusion de musique, YouTube est un mastodonte de la toile où il est impératif de figurer. Le nombre de vues atteint est largement supérieur aux écoutes générées par les sites de streaming précédemment cités et la partie musicale connaît une progression de plus de 100 % chaque année.

Soundcloud promet une approche différente en axant son action sur le partage de vos morceaux via les réseaux sociaux. Le site vous permet de partager votre musique sur différents blogs et favorise le partage entre les communautés. Un excellent moyen d’élargir son audience rapidement.

Un des derniers incontournables pour se donner toutes les chances de réussir est Bandcamp. Le site mise tout sur les artistes et sait vous récompenser si vous vendez suffisamment. Vous pouvez vendre votre musique numériquement ou de façon plus traditionnelle avec la mise en ligne de CD ou 33 Tours. Plus vous générez de chiffre d’affaire et plus la part qui est reversée à Bandcamp diminue. Un fonctionnement qui favorise la création et la réussite qui mérite d’être souligné.

Grâce à toutes ces évolutions et à ces nouveaux acteurs qui occupent une place de plus en plus prépondérante, l’industrie musicale d’aujourd’hui ne ressemble plus du tout à celle de la fin du XXème siècle et les labels autrefois incontournables ont vu leur attrait perdre de leur splendeur aux yeux des apprentis musiciens…

Une fois que vous avez créé vos morceaux en toute simplicité avec les outils que vous pouvez dorénavant avoir à domicile, rien de plus simple que de mettre vos titres en ligne sur les nombreuses plateformes disponibles.

Les artistes se voient ainsi mieux rémunérés et peuvent espérer un succès rapide sans la nécessite de passer par un intermédiaire onéreux et aujourd’hui largement dispensable.

 

Vous aimeriez aussi :

Commentaires

Ajouter un commentaire