fbpx

Comment Vendre ses Instrus sur Internet ?

Vous avez sûrement entendu parler des beatmakers qui gagne beaucoup d’argent en vendant leurs instrus sur Internet. Mais malheureusement pour vous, vendre ses instrus vous parait trop compliqué ?

Vous avez de la chance, vous êtes tombé sur le bon article !

Mais avant laissez-moi me présenter je suis Arnaud beatmaker depuis 15 ans. J’ai passé les 12 dernières années à gagner ma vie en vendant mes instrus sur le net.

J’ai vendu plus de 5 000 instrus en non-exclusivité et placer des exclus jusqu’à 15 000 dollars l’unité.

Avec toutes ces années passées à vendre j’ai acquis un grand savoir faire. J’ai commencé au tout début de la vente en ligne quand les premiers sites ont été créés. J’ai vu le marché se transformer totalement au fil des années et devenir un business mondial.

Aujourd’hui je connais tout sur la vente en ligne d’instrus, jusqu’au moindre petit secret !  

Si vous voulez en savoir davantage, prenez 5 minutes et posez-vous dans votre canap’ pour lire cet article.

 

LA VIE DE BEATMAKER

J’imagine que vous passez votre temps libre en prodant dans votre studio ou dans votre chambre d’étudiant.

Quand vous n’avez pas les doigts sur votre clavier ou sur votre MPC, vous rêvez d’être le prochain beatmaker star des États-Unis en studio avec Drake ou Rihanna. D’avoir une grande maison à Los Angeles avec une Audi R8 dans le garage et 3 mannequins dans votre lit comme dans les clips américains.

Pourtant, la réalité est tout autre.. Vous envoyez des tonnes de mails sans réponse, vous avez peut-être tenté une carrière au USA qui a plus ressembler à un séjour linguistique plutôt qu’à l’American Dream ou encore pour certain, vous vous levez à 4h du matin pour faire un travail de m****.

Une vraie vie d’artiste lambda en somme !

 

Parlons d’argent

La vente en ligne d’instrus est un très bon moyen de gagner de l’argent, soit pour en vivre ou pour avoir un complément de salaire.

Il y a plus de 10 ans quand un beatmaker gagner 500 dollars par mois c’était déjà le King !

Aujourd’hui un grand nombre de beatmakers gagnent des sommes colossales, entre 20 000 et 50 000 dollars par mois pour les meilleurs et il n’est pas rare de voir des jeunes de 18 ans empocher 5000 dollars mensuellement.

Il y a même de plus en plus de beatmakers professionnels qui monte leur business sur le net car c’est parfois plus profitable que de travailler avec des grands artistes mondiaux.

Bon j’imagine que beaucoup d’entre vous ne sont pas là pour vouloir ressembler à l’oncle Picsou. Vous recherchez peut-être un complément de salaire ou un peu d’argent de poche. Il est vrai que gagner 300 / 400 € quand on est au SMIC ou quand on est étudiant c’est toujours bon à prendre !

Si vous faites les choses sérieusement, vous pouvez y arriver en quelques semaines.

 

Tester son niveau

Je sais que beaucoup d’entre vous rêve d’une grande carrière musicale, d’être en studio avec des artistes reconnus, de faire de la super bonne musique et de bien gagner sa vie.

C’est tout à fait normal on aimerait tous ça !

Mais avant de vouloir vous lancer dans une carrière, sachez que vendre ses instrus est un très bon moyen de tester votre niveau musical.

Si vous arrivez à gagner 3000 € par mois on vous remarquera et il y aura certainement des labels ou des directeurs artistiques qui s’intéresseront à vous.

Donc si vous étiez en train de faire vos bagages pour la capital avec une MPC à la main en pensant que vous alliez être la prochaine star des studios, posez-vous la question :

Si je ne suis pas capable de gagner ma vie en vendant des instrus sur internet, est-ce que je suis vraiment capable de travailler avec de grands artistes… ?  

 

Les mauvaises langues 

En France, la vente d’intrus en ligne est assez méconnue ou alors pas très bien vue.

On la voit parfois comme un joueur de foot qui jouerait en CFA et pas dans un grand club de Division 1.

Certains disent aussi : “ vendre ses instrus sur internet oui, mais on peut faire ça aux États-Unis, mais pas en France”.

Laissez-moi vous dire:  c’est totalement faux !

J’ai eu des clients dans le monde entier et notamment beaucoup de Français.

N’écoutez pas les mauvaises langues, le vrai problème c’est que beaucoup de beatmaker Francophone n’ont pas le savoir ni la connaissance pour pouvoir générer des revenus en ligne avec leur musique.

 

Uniquement pour le hip hop ?  

Quand on parle de “beatmaker”, on fait tout de suite référence à la musique urbaine. Il est vrai qu’au départ c’était très accès “culture hip-hop” mais avec les années la vente en ligne s’est ouvert à d’autres styles, pour ne pas dire à tous les styles d’ailleurs !

Aujourd’hui, les artistes qui recherchent des instrus sur le net sont de toutes cultures et souhaitent avoir un style de musique qu’ils leur ressemblent. Pour certains ça sera de la trap ou du rap, pour d’autres de la dance ou de la pop.

L’important, c’est que votre instrumental doit être faite pour un chanteur ou un rappeur, peu importe le style.

 

A propos des licences 

La notion des licences est une chose très importante à comprendre quand vous voulez commencer la vente en ligne.

Définition d’une licence :

Une licence est un contrat de droit d’utilisation entre vous (le vendeur) et l’acheteur (l’artiste). Ce contrat définit ce que peut faire l’acheteur avec votre instru et les fichiers qu’il recevra une fois la vente effectuer.

Sur internet, on retrouve 2 types de licence :

  • La licence Non-Exclusive
  • La licence Exclusive

➩ Définition de la licence Non-Exclusive :

La licence non-exclusive est “une location” avec des termes et des droits prédéfinis dans un contrat. La particularité de cette licence c’est que la même l’instrumental peut être loué à plusieurs artistes en même temps.

Le prix des licences non-exclusives varie entre 15 et 200 € en moyenne.

➩ Définition de la licence Exclusive :

La licence Exclusive est “une vente” avec des termes et des droits prédéfinis dans un contrat. La particularité de cette licence c’est que l’instrumental est vendu une seule fois à un seul artiste.

Le prix des licences exclusives varie entre 150 et 2000 € en moyenne.

À propos des licences non-exclusives

En France beaucoup de beatmaker ne comprennent pas le sens et l’intérêt de vendre ses instrus avec une licence non-exclusive.

Je vais vous faire une petite analogie pour y voir plus claire :

Je suppose que beaucoup d’entre vous vis dans un appartement ou une maison. Votre logement est le plus souvent loué à un propriétaire, car vous n’avez pas forcément les moyens de l’acheter.

Les termes de votre location sont définis dans un bail que vous délivre le propriétaire.

Ce logement ne vous appartient pas, vous avez le droit d’y séjourner et de vous en servir, mais une fois arrivé à la fin du bail vous devez partir où le renouveler.

La licence non-exclusive fonctionne de la même façon, 80 % des artistes sur internet sont souvent débutants ou indépendants, ils n’ont pas forcément les moyens d’acheter une exclusivité, ils vont préférer louer une instru, ca sera plus dans leurs moyens, même en sachant que peut-être d’autres artistes auront la même qu’eux.

Exemple :

Un très bon beatmaker sur internet peut vendre ses instrus en exclusivité jusqu’à 500 € et parfois bien plus. Ce même beatmaker mettra aussi en location des instrus en non-exclusif à 20 €.  

Imaginez un artiste débutant ou indépendant avec peu de budget, faire un album avec 10 chansons lui coûterait plus de 5000 € avec des licences exclusives !

Alors que s’il faisait le choix de louer des instrus en non-exclusives, il serait en mesure de faire une mixtape ou un album pour à peine 200 € !

Voilà le sens et l’intérêt d’une licence Non-Exclusive pour un artiste, pouvoir utiliser légalement des super instrus avec un tarif abordable pour lui !

Et pour les beatmakers ?

Maintenant vous vous demandez sûrement quel est l’intérêt pour un beatmaker ?

Comme dans l’exemple du logement, il est plus rentable pour un propriétaire sur la durée de mettre en location un appartement que de le vendre, c’est pour cette raison qu’il y a autant d’appartements en location sur le marché aujourd’hui.

Pour un beatmaker ça fonctionne pareil, ça sera beaucoup plus rentable pour lui sur le long terme et il aura plus de facilité à faire des ventes, car les prix sont bien plus accessibles pour les artistes indépendants.

À propos des licences exclusives

Si vous avez bien suivi, la licence exclusive n’est pas très compliqué à comprendre, c’est un contrat standard qu’on retrouve souvent dans l’industrie musicale. Vous vendez une instru à un seul artiste et vous négociez le meilleur deal possible avec lui.

 

Où vendre ses instrus ?  

 

En recherchant sur le net vous trouverez peut-être des sites web pour vendre vos instrus mais c’est toujours en anglais.  Constatant qu’en France aucun site ne proposent de solutions adaptées, j’ai engagé 6 personnes pour créer une place de marché inspirée des modèles américain, la marketplace : Park Instru ! 

Ce site, entièrement français, offre plusieurs privilèges conséquents : les beatmakers n’ont pas d’abonnement à payer (comparer aux autres modèles américain) ! Une simple commission est prélevée sur chaque vente. De plus, chaque beatmaker peut déposer un nombre illimité d’instrumentales et vendre ses fichiers aux formats : .mp3, .wav et pistes séparées.

Park Instru offre également de vrais contrats de licences professionnelles, sécurisant ainsi les achats pour les vendeurs et les acheteurs. Réalisés par des professionnels du secteur, ces contrats leurs assurent une entière protection.

Enfin, souhaitant offrir une plateforme sérieuse et professionnelle, j’ai collaboré avec un cabinet d’avocats, spécialisés dans le secteur musical, afin de fournir une plateforme 100% légale obéissant aux lois française et européenne.

Tu peux d’inscrire dés maintenant en cliquant sur le lien ci-dessous. 

A bientôt amis beatmaker !

 

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire